Médiation

"Le médiateur travaille de manière équilibrée avec l'institution publique et la communauté.

Il favorise la communication et la coopération entre eux, pour les aider à surmonter leurs différences culturelles et de statut. Dans cette relation, les deux parties sont considérées comme ayant des intérêts légitimes. Tous deux doivent prendre des responsabilités et s'engager dans un processus de changement sur lequel ils se sont mutuellement mis d'accord".  - European Training Programme for médiators 

C'est dans cet esprit que l'équipe professionnelle de Roms Action intervient.

La médiation peut donc intervenir sur 4 niveaux. Elle peut être : 

  • Créatrice : La médiation peut être créatrice de lien entre la structure et la famille. Par exemple : Entre la famille et leur nouvelle assistante sociale.
  • Restauratrice : La médiation permet de recréer du lien entre la structure et la famille lorsque celui-ci a été rompu. Par exemple : Une évacuation d'un lieu de vie.
  • Préventive : La médiation permet d'agir en amont du conflit entre les deux parties. Par exemple : Entre l'enseignant et la famille en vue d'éviter un déccrochage scolaire.
  • Curative : La médiation permet de résoudre le conflit qui a déjà eu lieu entre les deux parties. Par exemple : Un conflit entre l'enseignant et les parents.

La médiation n'est possible que si les deux parties ont identifié le problème et sont en demande de médiation :

  • Le médiateur travaille avec l'accord et le soutien des parties,
  • Les deux parties prennent et partagent les responsabilités. Les décisions sont prises par les parties et non par le médiateur, mais il contribue et facilite la décision.

Le médiateur répond donc à plusieurs compétences, notamment celles permettant de traiter un certain nombre de problèmes et de questions délicates : 

  • Motiver et encourager les Roms à accéder aux institutions adéquates,
  • Se saisir des questions sensibles liées à l'identité, à l'appartenance ethnoculturelle et aux relations entre les groupes et aux représentations,
  • S'attaquer aux préjugés, aux idées préconcues et aux pratiques des deux parties
  • Conserver une impartialité tout en entretenant la confiance des parties
  • Mobiliser un soutien communautaire et institutionnel supplémentaire pour renforcer l'efficacité du travail et améliorer plus largement la situation de vie des personnes.
  • Etc...

En 2012 et 2013, trois salariées de Roms Action ont participé à la formation ROMED du Conseil de l'Europe : Programme de formation européen pour les médiateurs roms.