Thématiques d'intervention
Roms Action intervient auprès des familles concernant l'accès aux droits, la santé/soins, l'emploi/formation, l'enfance-jeunesse, l'hébergement/logement
La santé est l'une des thématiques d'intervention de Roms Action

Le tronc commun du travail de l’équipe, salariés et bénévoles compris, est :

- l’approche globale des situations face à l’accès aux droits : santé, protection de l’enfance, hébergement/logement ou amélioration de l’habitat, emploi/formation des adultes et scolarisation des enfants.

- la prise en compte en tant qu’individualités –hommes, femmes, enfants et adolescents, avec leurs spécificités.

Ainsi, Roms Action développe 3 types d’accompagnement :

  • L’accompagnement ponctuel : il concerne les ménages sans demande particulière de la part de l’association. Ils se présentent ponctuellement au local de l’association pour obtenir une attestation alimentaire, la tarification solidaire de la TAG, ou une attestation pour l’Aide Médicale d’Etat. Ces personnes sont aussi rencontrées dans le cadre des visites de terrain effectuées de manière hebdomadaire. Chaque lieu de vie est visité au moins une fois dans le mois.
  • L’accompagnement régulier : il concerne les ménages en demande d’accompagnement social mais pour lesquels le projet d’insertion n’est pas encore défini. Cet accompagnement consiste en l’accès aux droits des personnes principalement sur la thématique santé, scolarisation, accompagnement social et hébergement.
  • L’accompagnement renforcé : Il concerne les ménages dont le projet de vie est clairement défini : l’insertion en France. L’accompagnement proposé est donc plus renforcé car il permet aux personnes d’aborder leur insertion socioprofessionnelle notamment via des ateliers collectifs. Ces ménages sont d’ailleurs des ménages en capacité d’intégrer le dispositif d’insertion par l’emploi et l’hébergement aujourd’hui. Il s’agit ici, du public concerné en grande partie par la MOUS.

Scolarisation des enfants et médiation culturelle

Le lien et la médiation entre la famille et l’école, les enseignants, les services de mairie, les assistantes sociales scolaires, et tout autre acteur en lien avec la scolarisation des enfants est primordial à la bonne évolution de l’enfant et à son insertion. Elle demande un temps très important de la part du chargé de mission qui y met un point d’ancrage à son accompagnement.

Par l’entrée de l’école, il est en charge du suivi des enfants scolarisés, de la mobilisation des parents et du corps enseignant.

Il fait aussi le lien avec les référents sociaux.

Rentrée scolaire 

  • Accompagner les enfants et les parents le jour de la rentrée,
  • Faire le lien avec l’enseignant et le (la) directeur (trice),
  • Etre présent à la réunion de rentrée de la classe avec les parents (présentation du programme de l’année, du suivi des enfants etc…)
  • Faire le lien avec le travailleur social de la famille ou de l’école pour les besoins de matériel scolaire

Suivi dans l’année 

  • Lien régulier avec les professeurs ou la direction è Les rencontrer pour savoir comment se passe la scolarité des enfants, aborder les absences, l’hygiène etc…
  • Proposer des rencontres régulières avec les parents pour qu’ils s’impliquent de plus en plus dans la scolarité de leurs enfants,
  • Accompagner l’enfant et ses parents dans la préparation aux sorties scolaires et classes externées è Médiation auprès des parents (expliquer l’intérêt de ces sorties), préparer le matériel, remplir les dossiers etc… en lien avec les travailleurs sociaux.
  • Identifier les besoins en soutien scolaire et faire le lien avec les structures concernées
  • Accompagner les parents et les enfants dans le périscolaire.
  • Accompagner les parents/enfants/enseignants dans l’orientation secondaire en lien avec les travailleurs sociaux.

Médiation sanitaire et suivi santé

La médiation sanitaire s’inscrit dans un programme national porté par l’association ASAV (Paris) et soutenu par la Direction générale de la santé et de l’INPES.

Depuis 2014, un poste de médiateur sanitaire au sein de l’association Roms Action permet de promouvoir la santé des familles et l’amélioration de l’accès aux droits, la prévention et les soins dans le système de droit commun. En effet, le médiateur joue un rôle d’interface temporaire entre le public-cible et les acteurs de santé. Il permet de construire l’accès au système de santé de droit commun.

Objectifs spécifiques du projet

Développer les connaissances et les capacités des personnes pour permettre leur autonomie dans l’accès aux soins et à la prévention dans les services de santé.

  • Informer sur les structures de santé existantes et sur leur fonctionnement : Mise en place d’ateliers collectifs d’information et de sensibilisation ; Création de fiches techniques bilingues présentant les structures de santé, l’itinéraire et la localisation du lieu via des images.
  • Informer sur les droits liés à la santé ouverts au public : Présentation de l’Aide Médicale d’Etat, ses modalités d’obtentions et sa prise en charge.
  • Orienter et/ou accompagner les personnes vers les structures concernées -  pour l’ouverture de droit à la couverture sociale ou pour les rendez-vous médicaux : CHU, Centre départemental de santé, Service PASS, Médecins du Monde, CPAM, Services de PMI, Médecins spécialistes (ophtalmo, dentiste etc…), Planning familiaux et médecins libéraux.
  • Mise en place de divers ateliers (cf ci-dessous)

Impliquer les acteurs de santé et favoriser leur connaissance du public.

  • Action d’information et de sensibilisation auprès des professionnels concernant les conditions de vie et les codes culturels de la population : Organisation de réunions collectives avec les partenaires de santé d’une même structure ; Sensibilisation lors des accompagnements individuels des personnes.
  • Action de plaidoyer en direction des professionnels de santé en vue d’inciter le recours à des interprètes professionnels. Le rôle du médiateur n’étant pas d’être un traducteur, il est nécessaire que chaque structure puisse faire appel à un professionnel compétent en termes d’interprétariat : sensibilisation à l’importance d’un interprète professionnel, transmission des coordonnées des interprètes présents dans l’agglomération grenobloise.
  • Actions partenariales : impulser et participer à des actions collectives de sensibilisation, prévention et d’éducation à la santé avec des structures partenaires spécialisées.
  • Action de lutte contre les discriminations : mise en place d’une médiation en cas de refus de soins liés à une discrimination avérée, la médiation étant possible dans ce type de cas, s’il y a accord des deux parties.

Lien avec les professionnels en charge de l’accompagnement social des ménages pour assurer une approche globale de chaque situation

  • Améliorer la prise en compte des personnes dans leur accompagnement social global en faisant le lien avec le référent social.
  • Passage de relai auprès des référents sociaux notamment concernant les besoins hors champ de la santé.

La médiation sanitaire doit permettre :

  • une meilleure prise en compte des personnes par les structures de santé, en favorisant le travail en partenariat,
  • l’amélioration de l’accès de ces personnes aux structures de santé,
  • la création d’un travail coopératif entre les structures locales, mais aussi au niveau des partenaires nationaux du programme, notamment les autres médiateurs.

Accompagnement vers l'emploi

La fin des mesures transitoires a permis l'accès au droit commun en termes d'insertion notamment par l'accès à Pôle emploi, et à la formation professionnelle.

L’association Roms Action accompagne aussi les jeunes (16-25 ans) dans leur insertion socioprofessionnelle, notamment au travers de nouveaux partenariats comme le CODASE, et la Mission locale.

En 2014, plus d’une trentaine d’adultes ont accédé au travail, tout contrat confondu (Chantier d’insertion, Intérim, CDD, CDI).


 
 

 

Dispositif d’insertion par l'emploi et l'hébergement - MOUS

Le dispositif d'insertion par l'emploi et l'hébergement a été mis en oeuvre en mai 2012. Il est né d'une dynamique territoriale de différents partenaires institutionnels (METRO, Ville de Grenoble, Conseil Général de l'Isère) et associatifs ayant la volonté d'accompagner les ménages roms européens dans leur insertion professionnelle.

Ce dispositif d'insertion est depuis décembre 2013 l'un des trois axes de travail d'une Maitrise d'Oeuvre Urbaine et Sociale de l'agglomération grenobloise pour diminuer l'habitat précaire et accompagner la fermeture des campements illicites.

Les instances de décisions 

Son organisation

Une dizaine de familles sont hébergées et accompagnées dans le cadre du Dispositif d’insertion de la MOUS, 8 familles en sont sorties et ont accédé au logement social. Elles sont toujours suivies par Roms Action pendant une période temporaire le temps de faire le lien avec le travailleur social du secteur.

Le rôle de Roms Action au sein du Dispsoitif d'insertion

Pour les 10 familles intégrées au dispositif d'insertion par l'emploi et l'hébergement, Roms Action assure l’accompagnement social des ménages :

Accueil, écoute, orientation, accompagnement et médiation vers l’insertion et accès aux droits (santé/soins, hébergement/logement, éducation/ scolarisation/ protection de l’enfance, emploi/formation).

  • Identification du besoin et de la demande
  • Orientation pour l’inscription à l’école, suivi scolaire, inscription centre de loisirs, demande de financements cantine, etc., activités extra scolaires, aide aux devoirs – organisation, animation ponctuellement, aide à la préparation des examens, vaccinations
  • Accompagnements physiques / mobilité
  • Instruction des dossiers de suivi des bénéficiaires 
  • Mise en place et animation d’ateliers collectifs
  • Travail en amont avec les bénéficiaires pour l’accès à l’emploi ; cours de français
  • Médiations entre familles

Visites et entretiens régulier avec les bénéficiaires

Suivi et accompagnement des projets

Action éducative dans l’apprentissage de la gestion de la vie quotidienne

  • Budget
  • Logement
  • Consommation, alimentation
  • Rappel RDV
  • Rappel échéances
  • Suivi des démarches

Lien régulier avec les partenaires du projet et l’équipe MOUS

Au sein du Dispositif d’insertion, un soutien renforcé est apporté concernant la recherche et l'accès à l'emploi. Chaque adulte est reçu par un référent PLIE qui l'accompagne dans ses démarches. La première démarche restant l'apprentissage du français.