Commentaires d'un témoin suite à une expulsion

Grenoble, 09.07.2020

J'ai assisté à l'expulsion du squat de l'ancienne rte de Lyon ce matin à 10h30 et je suis très en colère, colère que j'ai largement exprimée sur place car il y a vraiment de quoi on m'a refusé l'accès au-delà de la grille alors que d'autres ont pu pénétrer: au nom de quoi?

La police, en fait le Préfet, a mis à la rue des familles entières avec femmes et enfants dont certains en bas âge!!

Seules 2 familles ont été prises en charge par la Metro qui a fait ce qu'elle a pu; l'Etat n'a rien fait pour le relogement des autres familles et les a expulsés radicalement. Le DL était présent et j'ai dit ma colère, ma honte d'être français et j'ai dénoncé le Préfet qui ne respecte même pas les règles de la République, ni la circulaire demandant que la préfecture organise une concertation auparavant et impose l'obligation de relogement, ni les instruction du Ministre du logement sur l'arrêt des expulsions!! On paie des impôts pour un Etat policier ...

Ma colère a du mal a retomber, c'est comme ça lors de toutes les expulsions auxquelles j'ai assisté! ça fait du bien de se défouler dans un mail, mais malheureusement ça ne fait pas avancer les choses. D'après l'expulseuse en chef, on devrait recevoir une réponse à ma lettre au Préfet du 1/7