Communiqué de presse

Une jeune fille roumaine de 14 ans, d'origine rom, est décédée le 6 septembre au CHU de Grenoble après s'être électrocutée la veille dans le squat qu'elle occupait avec sa famille depuis quelques mois à Grenoble.

Plusieurs expulsions, quelquefois à plusieurs reprises  dans l'année, l'avaient amenée dans ce squat avec sa famille ; elle était scolarisée en collège...comme tous les enfants de son âge. 

La jeune fille se lavait  dans une pièce dont l'équipement électrique était défectueux... comme souvent dans ce type d'habitat..et l'accident est arrivé..

Comment parler encore des conditions indignes d'hébergement, ne parlons même pas de logement , pour ces familles roumaines qui prennent tous les risques ?

Dans l'agglomération grenobloise,  plusieurs centaines de  personnes, dont la moitié d'enfants, vivent dans ces conditions indignes et dangereuses depuis plusieurs années, conditions aggravées par des évacuations régulières des campements et des squats .

Combien d'accidents, de souffrances, de campements incendiés, de situations indignes faudra-t-il  pour que l'Etat et toutes les communes s'engagent pour régler cette question ?  

Patrick Baguet / Philippe Dubois / Co-présidents de Roms Action / Grenoble