Une insertion exemplaire après une seule année de présence !

Une famille rom est arrivée en février 2020, après avoir vécu près de 10 ans dans un pays scandinave. Elle voulait se rapprocher des parents de madame... Le bilan à 12 mois est plus que positif. Lui a un contrat d'insertion depuis 7 mois, madame est auto-entrepreneuse (vente de vêtement sur un marché). Leurs deux enfants sont scolarisés...

Ils ne sont pas passés par la case "bidonville". Ils ont logé dans leur voiture, parfois chez des membres de leur famille. Aujourd'hui ils vont pouvoir intégrer un logement social. Ils ont en effet acquis des droits à la Sécurité Sociale, à la CAF (et pourront bénéficier de l'APL).

Cette famille a su trouver sa place assez rapidement sans tomber dans l'assistanat. Il faut noter que la sœur de madame les a beaucoup aidés dans les démarches administratives, difficiles pour ces personnes qui ne parlaient pas du tout le français. Cette sœur qui n'a jamais fréquenté l'école en Roumanie est quand même capable de se débrouiller. A cette occasion j'ai cru comprendre que des familles roms n'envoyaient pas leurs enfants à l'école parce que c'était payant dans ce pays !

A noter aussi que la famille qui les a aidés a vécu pendant plusieurs années dans une baraque en bois, sans eau, sans sanitaires, sans électricité. Aujourd'hui cette famille est capable d'aider à l'insertion certains de leurs congénères... Bel exemple de résilience.

(témoignage de SH, bénévole à Roms Action)