Un plan d’action pour les Roms du terrain Courtade
Un plan d’action pour les Roms du terrain Courtade
 
Le fil conducteur de l’action de Roms Action est "l'accompagnement des Roms dans leur parcours d'intégration".
Ce fil directeur se décline en plusieurs projets dont l’un concerne le terrain Courtade.
 
Résumé du projet
 
La fin du terrain Courtade est prévue à l’été 2018 par l’EPFL. L’objectif est de faire que ce temps soit l’occasion pour ces personnes de sortir de la mendicité et de prendre un chemin d’intégration. Il est également de trouver des alternatives à une expulsion par la force.

La situation
 

Près de 60 Roms vivent actuellement dans des baraques en bois, à proximité du magasin Géant, à Fontaine, sur un terrain communément appelé « Courtade ». Ils vivent dans des conditions difficiles : pas d’évacuation d’eaux usées, exigüité des lieux de vie, promiscuité. Ce terrain doit être libéré pour le projet « les Portes du Vercors ».
 
Plusieurs associations accompagnent ces personnes.

L’immigration Rom a débuté dans les pays de l’Est, suite à la chute du mur de Berlin. Elle est aujourd’hui stabilisée, puisque l’on constate que depuis plusieurs années, le nombre de Roms dans l’agglomération et sur le territoire national, n’évolue que marginalement. La politique d’expulsions successives tous les 6 mois, mise en place il y a quelques années, montre aujourd’hui son inefficacité. Mais surtout elle a le tort de briser les quelques éléments d’intégration que les Roms avaient parfois mis en place. Le temps est venu d’avoir une politique volontariste d’intégration de cette population.

C’est pourquoi nous proposons de mettre en place un plan d’intégration à l’égard de ces personnes du terrain Courtade.

Le principe de ce chemin d’intégration serait de proposer un hébergement d’urgence (avec un loyer faible) pendant une année dès qu’un membre d’une famille aura trouvé un emploi.

Cette année serait à considérer comme un sas d’entrée dans une situation normale, la famille pouvant intégrer un logement de droit commun dès que des droits sociaux auront pu être ouverts (notamment l’APL).

Ces hébergements d’urgence et temporaires pourront être proposés dans le cadre de la MOUS, mais aussi sur de « petits terrains d’insertion » déjà proposés par la Métropole mais pas encore mis en place.
Ces derniers devraient être rapidement mis en application. Les communes qui s’y engageront devraient pouvoir bénéficier d’une aide financière au nom d’une solidarité intercommunale dans le cadre de la Métropole.

 
Objectifs
  • Améliorer les conditions de vie sur le terrain
  • Améliorer l’image des Roms, dé-ghettoïser ce lieu de vie en favorisant des contacts avec le voisinage et les responsables associatifs et politiques
  • Négocier la sortie de ce terrain en proposant aux responsables politiques (METRO, MOUS, Etat...) un plan d’intégration plutôt qu’une expulsion.
Concernant les modalités d’action
  • Associer des structures à la mise en œuvre du plan d’action (MOUS, METRO, mairie de Fontaine via le CCAS)
  • Associer les partenaires associatifs déjà présents sur ce terrain.
  • Associer des Roms pour qu’ils s’engagent dans le projet. Les associer aux actions quand cela est possible.
Actions individuelles
 
  1. Les enfants : scolarisation, orientation, recherche de stage etc... favoriser la socialisation, en incitant à la fréquentation des centres de loisirs pendant le temps des vacances scolaires.
  2. L’emploi : inscription à Pôle-emploi, l’actualisation mensuelle, ’inscription à la mission locale (ou la MIPE pour les plus de 25 ans).
  3. Logement : déposer une demande de logement social, recherche d'un logement privé
  4. Formation : inscription à des cours de français
  5. Droits sociaux : ouvrir les droits CAF (APL), Sécurité Sociale (carte AME, CMU et CMU-C, carte vitale,ACS)
  6. Classer les documents (emploi, CAF, CPAM, école, etc.) Suivi des factures à payer...Accompagnement des familles qui ont un logement : si possible attribuer un parrainage par famille.
  7. Education à la citoyenneté : inscription sur les listes électorales, remplir une déclaration de revenus afin d'obtenir l'avis de non imposition (ou d’imposition).

 

Actions collectives d’ici juin 2018

Outre la mise en place d’une visite mensuelle des personnes de ce terrain par des représentants d’un collectif d’association, il est proposé de :
 

  1. Rencontrer les acteurs sociaux de Fontaine
Inviter les acteurs sociaux qui sont amenés à rencontrer les roms de Courtade

Une rencontre de 2 h. comprenant :
- une présentation de l’association RA, du projet Courtade - un échange
- le verre de l’amitié (avec des spécialités roumaines préparées par des roms de ce terrain)


 
       2. Rencontrer les acteurs politiques concernés
 
Une rencontre de 2 h. comprenant :
- une visite du terrain
- une présentation de l’association RA, du projet Courtade
- un échange
- le verre de l’amitié (avec des spécialités roumaines préparées par des roms de ce terrain)

       3. conclure un accord de sortie du terrain Courtade sans expulsion

- Négocier avec la METRO et des maires.
- Demander que la date de fin de ce terrain soit établie en fonction du calendrier des travaux du projet des Portes du Vercors.